Histoires autour de «Planzer Colis»

A Zermatt, nos colis sont livrés à quatre pattes


Les granges, les greniers, les boutiques, les cafés, les bars, les salons d’hôtels et le Cervin, tous font partie du charme montagnard de Zermatt. Sans oublier, bien sûr, Benny le cheval de trait.

Entre village de montagne et ville internationale

Zermatt a beaucoup d’histoire et beaucoup d’histoires. Parmi elles, la fermeture de la Bahnhofstrasse aux voitures. Certains jours, les 5430 habitants de ce ravissant village valaisan sont rejoints par 30 000 touristes et 500 voitures électriques. Même sans gaz d’échappement, l’air pur de la montagne devient alors assez dense et il est difficile de circuler dans les ruelles étroites de ce haut lieu du Valais. Les autorités compétentes ont donc décidé d’interdire tout type de transport motorisé dans la Bahnhofstrasse entre 12h et 19h, et ce même pour les riverains.

Les nombreux magasins, boutiques, restaurants et échoppes de souvenirs se sont alors demandé comment ils allaient bien pouvoir recevoir leurs colis. Il faut faire preuve d’inventivité.

D’une plaisanterie à une autorisation de circuler

Au détour d’une conversation personnelle avec Nils Planzer, la présidente de la commune de Zermatt, Romy Biner-Hauser, lui avait dit en plaisantant: «Vous n’avez qu’à livrer vos colis en calèche.» En effet, l’interdiction de circuler dans la Bahnhofstrasse ne s’applique pas aux chevaux. Il suffit de connaître un peu notre esprit pour savoir qu’en tant qu’entreprise logistique innovante, rien ne nous motive plus que le fait de réaliser des idées folles. Rien de surprenant, donc, à ce que Planzer, accompagné de sa filiale valaisanne Alpin Cargo, ait créé le seul et unique poste de l’entreprise familiale à ce jour pour un quadrupède attelé. Dès la période de Noël 2019, le cheval de trait Benny transportait ses premiers petits colis de 30 kg et moins dans la Bahnhofstrasse.

Une livraison au sang froid

Notre étalon polonais est devenu, au sens propre du terme, la force motrice d’Alpin Cargo, qui distribue les colis à Zermatt pour le compte de «Planzer Colis». Avec son poids impressionnant de 800 kilos et la sérénité typique de ses congénères, Benny est absolument parfait pour ce travail. Il incarne comme nul autre la puissance nécessaire pour un service de colis durable et de qualité en plein cœur des hautes Alpes suisses. Du lundi au mercredi, ce Valaisan d’adoption traverse la rue commerçante de Zermatt avec sa calèche, mené par sa cochère Tereza, où il s’arrête pas loin d’un millier de fois.

Un cheval, deux vies

Comme la plupart des collaborateurs d’Alpin Cargo et de Planzer, Benny a plusieurs cordes à son arc. Pendant la deuxième moitié de la semaine, il ne se repose pas: il emmène les visiteurs du week-end et les amoureux de Zermatt se promener dans la ville. Il est alors attelé à une élégante calèche victorienne, nommée d’après la reine Victoria d’Angleterre (1819–1901). La calèche citadine dominicale peut accueillir jusqu’à six personnes assises, dont deux peuvent être couvertes si elles le souhaitent. Autrefois, elle servait lors de festivités. Les garde-boues galbés installés latéralement au-dessus des roues protégeaient à l’époque les vêtements somptueux des passagers. La calèche pèse 500 kg, un poids qu’un cheval à sang froid tel que Benny n’a aucun mal à tracter.

Plusieurs épisodes déjà sortis

Dans de courtes vidéos amusantes, nous relatons toutes les aventures de Benny avec sa calèche et pendant son temps libre. Dans la saison 1, on découvre comment Benny occupe ses journées. On l’accompagne dans ses tournées, où il transporte passagers et colis. Nous découvrons également les petits Bennys en bois fabriqués par l’entreprise Trauffer dans l’Oberland bernois et disponibles dans sa boutique en ligne. La saison 2 est une histoire d’amour romantique, amusante et un peu triste, avec la mule Lina. Benny tombe amoureux des plus longues oreilles du monde, il découvre les sentiers muletiers du Valais, le braiment des mules, les moutons, les chiens de berger et, finalement, lui-même. Détail intéressant: la voix de Lina est doublée par Stefanie Heinzmann, musicienne et compositrice originaire du Valais.

"Der Benny" – Épisode 1

Attelé au chariot de la durabilité

Bien loin de n’être qu’une attraction touristique ou la petite note de nostalgie d’un paysage des hautes Alpes, Benny incarne une véritable alternative pour une livraison de colis neutre en CO2 dans les villes sans voitures, et donc le fer de lance d’une logistique de colis urbaine durable. Nous sommes sûrs d’une chose: pour mettre au point une logistique pérenne en ville, il faut toujours miser sur le meilleur cheval de son écurie pour gagner la course.

D’ailleurs…

Depuis la saison d’hiver 2021/2022, il est également possible de réserver une calèche pour des événements privés: un trajet confortable pour se rendre à une soirée fondue, les plus belles photos de mariage de votre vie ou une petite escapade nocturne au clair de lune et sous les étoiles, tout est possible. En effet, Benny peut désormais compter sur son compagnon Charles pour l’aider à réaliser ces projets, et bien d’autres encore. Vous trouverez toutes les informations de réservation pour un événement sur www.derbenny.ch.

Demander une nouvelle livraison
Suivre l’envoi
Expédier un colis

Pour demander une deuxième livraison, veuillez saisir votre clé de livraison.

Saisir la clé de livraison

Avez-vous besoin d’aide?

Vous attendez un colis? Si vous nous communiquez le numéro de votre envoi et votre code postal, nous vous dirons où il se trouve.

Saisir le numéro d’expédition

Avez-vous besoin d’aide?

Saisir le code postal

Aide + 41 (0) 21 / 821 02 02 Ecrire un e-mail Formulaire de contact Vers notre portail client Emplois